Publié le

Adénopathies (pédia)

Adénopathie cervicale avec orientation diagnostique

Devant un enfant présentant une infection ORL de voisinage (otite, angine…) après interrogatoire, examen clinique et éventuellement strepto test, il n’y a pas lieu de prescrire ni examen biologique, ni examen radiologique sauf complications.

Prescrire un traitement à visée étiologique et prévoir une consultation de contrôle à J15 auprès d’un médecin.


 Adénopathie cervicale sans orientation diagnostique

Adénopathie cervicale évoluant depuis moins de six semaines

  • Mesurant moins de 1cm: Pas d’indication d’examens paracliniques et contrôle clinique par le médecin.
  • Mesurant de 1 à 3 cm: Pas d’examens paracliniques et mis en route d’un traitement d’épreuve par antibiotique anti-staph et anti-strepto du groupe A pendant deux semaines. Puis consultation de contrôle auprès du médecin.
  • Mesurant plus de 3 cm:
    • Radio pulmonaire
    • Bilan biologique
      • NFS plaquettes
      • Amylasémie
      • Sérologies virales ( CMV, MNI, toxo, griffes du chat…)
      • LDH
      • IDR
    • Echographie cervicale

Si écho en faveur d’une adénopathie inflammatoire : mise en d’un traitement par antibiotique anti-staph et anti-strepto du groupe A  avec contrôle 15j après.

Si écho en faveur d’un abcès : hospitalisation et mise en route d’un  traitement antibiotique par voie veineuse et avis des chirurgiens.

  • Discuter une échographie abdomino-pelvienne pour rechercher une localisation profonde

Adénopathie cervicale évoluant depuis plus de six semaines ou présentant un facteur de gravité.

  • Amaigrissement, pâleur, douleurs osseuses, dyspnée, hépato-splénomégalie
  • Apparition en période néonatale
  • Fixation à la peau
  • Masse inflammatoire de plus de 3cm  et/ou de consistance ferme ou dure
  • Localisation sus claviculaire
  • Augmentation régulière de volume

nécessite une prise en charge spécialisée avec examens biologiques précités, échographie et  avis spécialisé.

 

Publié le

Angines

  • 25 à 40% des angines de l’enfant sont liées au streptocoque A (SGA) pic entre 5 et 15 ans
  • TDR recommandé seulement devant les angines érythémateuses ou érythémato-pultacées
  • SGA = en 1ère intention béta-lactamines, 2ème intention macrolides

Utilisation du Test de Diagnostic Rapide (TDR)

  • Le TDR a une spécificité de 95% et une sensibilité de plus de 90%.
  • Il est recommandé de le faire seulement dans les angines érythémateuses ou érythémato-pultacées.
  • Il est habituellement inutile chez le nourrisson et l’enfant de moins de 3 ans car la responsabilité du SGA est exceptionnelle à cet âge.
  • Un TDR confirme la présence de SGA, un TDR – chez des sujets sans facteur de risque de RAA ne doit pas entraîner de vérification par culture (sont à risque de RAA des ATCD personnels de RAA, des angines multiples à SGA entre 5 et 25 ans ou un séjour en région d’endémie de RAA).

Indications/score de Mac Isaac


Traitement:

–>Lien vers le traitement

Utilité du traitement ATB dans les angines à SGA

  • accélérer la disparition des symptômes d’environ 24 H
  • éradiquer le SGA et diminuer sa dissémination à l’entourage (absence de contagiosité après 24H d’ATB)
  • prévenir le RAA (la mise en route des ATB peut se faire jusqu’au 9ème jour après le début des symptômes tout en gardant une efficacité sur la prévention du RAA).

Qui traiter avec des antibiotiques ?

  • Seuls les patients ayant une angine à SGA doivent recevoir des antibiotiques.
  • Aucun signe clinique ni symptôme n’est spécifique du SGA. Cependant en l’absence de toux, l’association des signes suivants : fièvre  38°C, exsudat, adénopathies cervicales  douloureuses est en faveur d’une angine à SGA.

Si un TDR est disponible :

  • TDR + = traitement antibiotique ;
  • TDR  – = pas d’antibiotique, traitement uniquement par antalgiques, antipyrétiques (les AINS et les corticoïdes ne peuvent être recommandés face à l’absence de données établissant leur intérêt dans l’angine) .

Si pas de TDR : antibiotiques systématiques chez tout enfant, adolescent, adulte de moins de 25 ans.

Publié le

Collyres, pommades en ophtalmologie

Les collyres anesthésiants

  • CHLORHYDRATE D’OXYBUPROCAINE® 1,6mg/0,4mL unidoses = oxybuprocaine chlorhydrate : 1 gtte dans l’oeil atteint pour environ 10 min d’anesthésie.
  • CEBESINE® flacon = oxybuprocaine chlorhydrate : 1 gtte dans l’oeil atteint pour environ 10 min d’anesthésie.
  • TETRACAINE 1% ® unidoses = tetracaine chlorhydrate : 1 gtte dans l’oeil atteint pour environ 10 min d’anesthésie. Pas d’études chez l’enfant.

Les collyres AINS

  • ANTALYRE® 0,4mg/0,4mL unidoses = acide salicylique : 1 gtte 2 à 4 fois par jour pendant 1 à 10 jours.

Les collyres corticoïdes

Kératite aigue: les corticoïdes sont contre-indqués

Pas d’utilisation de corticoïdes par voie ophtalmique > 7 jours sans avis ophtalmo : risque d’hypertension oculaire, d’opacification du cristallin et de kératite superficielle.

  • DEXAFREE® 1mg/mL unidoses = dexamethasone phosphate (remboursé) : 1 gtte 4 à 6 fois par jour pendant 1 à 7 jours. Pas d’étude chez l’enfant.
  • FLUCON® flacon = fluorometholone (remboursé) : 1 gtte 3 fois par jour.
  • MAXIDEX® 0,1% flacon = dexamethasone (remboursé) : 1 gtte 3 à 6 fois par jour pendant 7 jours.
  • VEXOL® 1% flacon = rimexolone (remboursé) : 1 à 2 gttes 4 fois par jour pendant 7 jours. Pas d’étude chez l’enfant.

Les collyres antibiotique + corticoïdes

Pas d’utilisation de corticoïdes par voie ophtalmique > 7 jours sans avis ophtalmo : risque d’hypertension oculaire, d’opacification du cristallin et de kératite superficielle.

Kératite aigue: les corticoïdes sont contre-indqués

  • TOBRADEX® flacon = dexamethasone + tobramycine (aminoside) (remboursé) : 1 gtte toutes les 4 à 6h. A partir de 1an.
  • MAXIDROL® flacon = dexamathasoneneomycine sulfate (aminoside) +polymycine B sulfate (polypeptide) (remboursé) : 1 gtte 3 à 6 fois par jour pendant 7 jours.
  • FRAKIDEX® flacon = dexamethasone phosphate sodique + framycetine sulfate(aminoside) (remboursé) : 1 gtte 3 à 6 fois par jour pendant 7 jours.
  • CHIBRON CADRON® flacon = dexamethasone sulfate + neomycine sulfate(aminoside) (remboursé) : 1 gtte 3 à 6 fois par jour pendant 7 jours. A partir de 2ans.

Les pommades antibiotique + corticoïdes

Pas d’utilisation de corticoïdes par voie ophtalmique > 7 jours sans avis ophtalmo : risque d’hypertension oculaire, d’opacification du cristallin et de kératite superficielle.

Kératite aigue, les corticoïdes sont contre-indqués.

  • STERDEX® = dexamethasone + oxytetracycline (tétracycline) (remboursé) : 1 application 1 à 3 fois par jour pendant 7 jours. A partir de 8ans.
  • MAXIDROL® = dexamethasone + neomycine sulfate (aminoside) + polymicyne B sulfate (polypeptide) (remboursé) : 1 application 1 à 2 fois par jour pendant 7 jours. A partir de 2ans.
  • FRAKIDEX® =  dexamethasone phosphate sodique + framycetine phosphate(aminoside) (remboursé) : 1 application 1 à 3 fois par jour pendant 7 jours.
  • CIDERMEX® = neomycine sulfate (aminoside) + triamcinolone acetonide : 1 application 1 à 2 fois par jour pendant 7 jours.

Les collyres antibiotiques

  • TOBREX® 0,3% flacon = tobramycine (aminoside) (remboursé) : 1 gtte 3 à 8 fois par jour pendant 5 à 15 jours.
  • TOBRABACT® 0,3% flacon = tobramycine (aminoside) (remboursé) : 1 gtte 3 à 8 fois par jour pendant 5 à 15 jours.
  • RIFAMYCINE® flacon = rifamycine (remboursé) : 1 à 2 gttes 4 à 6 fois par jour pendant 7 jours.
  • QUINOFREE® 1,5mg/0,5mL unidoses = ofloxacine (fluoroquinolone) : 2 gttes 4 fois par jour pendant 7 à 15 jours.
  • MONOOX® 1,5mg/0,5mL unidoses = ofloxacine (fluoroquinolone) (remboursé) : 2 gttes 4 fois par jour pendant 7 à 15 jours.
  • EXOCRINE® 0,3% flacon = ofloxacine (fluoroquinolone) (remboursé) : 2 gttes 4 fois par jour pendant 7 à 15 jours.
  • CHIBROXINE® 0,3% flacon = norfloxacine (quinolone) (remboursé) 1 à 2 gttes 4 fois par jour.
  • AZYTER® unidoses = azythromycine dihydrate (macrolide) (remboursé) 1 gtte matin et soir pendant 3 jours.

Les pommades antibiotique

  • FUCITHALMIC 1% gel tube = acide fusidique (fusidanides) : 1 application matin et soir pendant 7 jours.
  • RIFAMYCINE® = rifamycine (remboursé) 1 à 2 applications par jour pendant 7 jours.
  • TOBREX® 0,3% = tobramycine (aminoside) (remboursé) 1 application 2 à 3 fois par jour pendant 5 à 15 jours.
  • AUREOMYCINE® 1% = chlortetracycline chlorhydrate (tetracycline) : 1 à 2 applications par jour pendant 7 jours.

Les collyres anti-septiques

  • DESOMEDINE® 0,1% flacon = hexamidine di-isetionate : 2 gouttes 4 à 6 fois par jour pendant 1 à 10 jours.
  • MONOSEPT® 0,1mg/0,4mL unidoses = cethexonium bromure (remboursé) : 1 gtte 3 à 4 fois par jour pendant 7 jours.
  • NOVOPTINE® flacon = cetylpyridinum chlorure : 1 gtte 3 à 4 fois par jour pendant 7 jours.
  • SEDACOLLYRE® unidoses = cetylpyridinium chlorure : 1 gtte 3 à 4 fois par jour pendant 7 jours.
  • SEDACOLLYRE® flacon = cethexonium bromure : 1 gtte 3 à 4 fois par jour pendant 7 jours.
  • SOPHTAL® 0,1% flacon = acide salicylique : 1 gtte 2 à 4 fois par jour.
  • VITABACT® 0,05% flacon = picloxydine dichlorhydrate (remboursé) : 1 gtte 2 à 6 fois par jour pendant 1 à 10 jours.
  • VITABACT® 0,05% unidoses = picloxydine dichlorhydrate  : 1 gtte 2 à 6 fois par jour pendant 1 à 10 jours.
  • BIOCIDAN® 0,1mg/0,4mL flacon = cethexonium bromure (remboursé) : 1 gtte 3 à 4 fois par jour pendant 7 jours.
  • BIOCIDAN® 0,025% unidoses = cethexonium bromure : 1 gtte 3 à 4 fois par jour pendant 7 jours.

Les collyres/pommades cicatrisants

  • EURONAC® 5% flacon = acetylcysteine (remboursé) 1 gtte 4 à 5 fois par jour pendant 1 à 8 jours.
  • VITAMINE A® flacon = retinol (remboursé) : 1 à 2 gttes 3 à 6 fois par jour.
  • VITAMINE A® pommade = retinol (remboursé) : 1 application 2 à 3 fois par jour.

Les collyres homéopathiques/phytothérapie

  • EUPHRASIA 3DH WELEDA® unidoses : 1 gtte 3 fois par jour. A partir de 1 an.
  • HOMEOPTIC® unidoses : 1 à 2 gouttes 2 à 6 fois par jour. A partir de 1an.
  • SENSIVISION® unidoses : 1 à 2 gouttes 2 à 4 fois par jour.

Les collyres anti-allergiques

  • NAABAK® unidoses ou flacon = acide spaglumique de sel de na (remboursé) : 2 à 6 instillations par jour.
  • NAAXIA® flacon = acide spaglumique de sel de na (remboursé) : 2 à 6 instillations par jour.
  • ALMIDE® 0,1% unidoses = lodoxamide (remboursé) : 1 à 2 gttes 2 à 4 fois par jour. A partir de 4 ans.
  • ALERGIFLASH® 0,05% unidoses = levocabastine chlorhydrate : 1 goutte 2 fois par jour pendant 5 jours.
  • LEVOPHTA® 0,05% flacon = levocabastine chlorhydrate (remboursé) : 1 goutte 2 fois par jour pendant 5 jours.
  • ALLERGODIL® 0,05% flacon= azelastine chlorhydrate (remboursé) : 1 gtte 2 fois par jour. A partir de 4 ans.
  • LEVOFREE® 0,05% unidoses = levocabastine chlorhydrate  (remboursé) : 1 gtte 2 fois par jour.
  • MONOKETO® 0,25mg/mL unidoses = ketotifene fumarate (remboursé) : 1 gtte 2 fois par jour. A partir de 3 ans.
  • OPATANOL® 1mg/mL flacon = olopatadine chlorhydrate (remboursé) : 1 gtte 2 fois par jour pendant 1 à 4 mois. A partir de 3 ans.
  • PURIVIST® 0,5mg/mL flacon = epinastine chlorhydrate (remboursé) : 1 gtte 2 fois par jour pendant 1 à 8 semaines. A partir de 12 ans.
  • ZALERG® 0,25mg/mL unidoses ou flacon = ketotifene fumarate (remboursé) : 1 gtte 2 fois par jour. A partir de 3 ans.
  • ZALERGONIUM® flacon = ketotifene fumarate : 1 gtte 2 fois par jour. A partir de 3 ans.
  • CROMOPTIC® 2% unidoses ou flacon = acide cromoglicique sel de na (remboursé) : 1 gtte 2 à 6 fois par jour.
  • CROMOGLYCATE DE SODIUM® 2% unidoses ou flacon = acide cromoglicique sel de na : 1 gtte 2 à 6 fois par jour.
  • CROMEDIL® 2% unidoses = acide cromoglicique sel de na (remboursé) : 1 gtte 2 à 6 fois par jour.
  • CHROMOFREE® 2% flacon = acide cromoglicique sel de na (remboursé) : 1 gtte 2 à 6 fois par jour.
  • CROMABAK® 2% flacon = acide cromoglicique sel de na (remboursé) : 1 gtte 2 à 6 fois par jour.
  • CROMADOSE® 2% unidoses = acide cromoglicique sel de na (remboursé) : 1 gtte 2 à 6 fois par jour.
  • ALLERGOCOMOD® 2% flacon = acide cromoglicique sel de na (remboursé) : 1 gtte 2 à 6 fois par jour.
  • HUMEX® 2% unidoses = acide cromoglicique sel de na : 1 gtte 2 à 6 fois par jour. A partir de 15 ans.
  • OPTICRON® 2% flacon = acide cromoglicique sel de na (remboursé) : 1 gtte 2 à 6 fois par jour. Pas de données chez l’enfant.
  • MULTICROM® 2% flacon = acide cromoglicique sel de na (remboursé) : 1 gtte 2 à 6 fois par jour. Pas de données chez l’enfant.
  • OPHTACALM® 2% unidoses ou flacon = acide cromoglicique sel de na : 1 gtte 2 à 6 fois par jour. Pas de données chez l’enfant.
  • TILAVIST® 2% flacon = nedocromil sel de na (remboursé) : 1 gtte 2 à 4 fois par jour. A partir de 6 ans.

Les larmes artificelles en gel

  • AQUAREST® unidoses = carbomere (remboursé) : 1 gtte 3 à 5 fois par jour.
  • CIVILE ® 0,2% gel tube = carbomere (remboursé) : 1 gtte 3 à 4 fois par jour. Réservé à l’adulte.
  • LACRIGEL® 0,2% gel tube = carbomere (remboursé) : 1 gtte 3 à 4 fois par jour. Réservé à l’adulte.
  • LACRINORM® 0,2% gel tube = carbomere (remboursé) : 1 gtte 3 à 4 fois par jour. Réservé à l’adulte.
  • GEL LARMES® gel tube ou unidoses = carbomere (remboursé) : 1 gtte 2 à 4 fois par jour. Pas d’étude chez l’enfant.
  • LACRYVISC® gel tube ou unidoses = carbomere (remboursé) : 1 gtte 2 à 4 fois par jour. Pas d’étude chez l’enfant.
  • LIPOSIC® gel tube = carbomere  (remboursé) : 1 gtte 3 à 5 fois par jour. Réservé à l’adulte.
  • SICCAFLUID® gel tube = carbomere (remboursé) : 1 gtte 1 à 4 fois par jour. Pas d’études chez l’enfant.

Les larmes artificelles en collyre

  • ARTELAC® 1,6mg/0,5mL unidoses = hydromellose (remboursé) : 1 gtte 4 à 6 fois par jour.
  • CELLUVISC® 4mg/0,4mL unidoses = carmellose sodique (remboursé) : 1 gtte 2 à 4 fois par jour. Réservé à l’adulte.
  • DULCILARMES® 1,5% unidoses ou flacon = povidone (remboursé) : 1 gtte 4 à 6 fois par jour.
  • FLUIDABAK® 1,5% flacon = povidone (remboursé) : 1 gtte 4 à 6 fois par jour.
  • LACRIFLUID® 0,13% unidoses = carbomere (remboursé) : 1 gtte 3 fois par jour. Réservé à l’adulte.
  • LARMABAK® 0,9% flacon = sodium chlorure (remboursé) : 1 gtte 3 à 4 fois par jour.
  • LARMES ATRIFICIELLES® unidoses ou flacon = sodium chlorure (remboursé) : 1 gtte 3 à 4 fois par jour.
  • REFRESH® unidoses = alcool polyvinylique + povidone (remboursé) : 1 gtte 3 à 4 fois par jour.
  • NUTRIVISC® 5% unidoses ou flacon = povidone (remboursé) 1 gtte 4 fois par jour. Réservé à l’adulte.

 


Sources Base publique du médicaments

Ophtalmoclic

Publié le

Laryngite aigüe (pédia)

Messages clés

  • < 6 mois rare –> pathologie congénitale? Fibro pour éliminer angiome sous glottique
  • Le + svt d’origine virale
  • forme grave est représentée par l’épiglottite: altération de l’état général, position spontanée demi-assise, hypersalivation, dyspnée importante.
  • Evolution habituellement spontané dans les 24h
  • Une dose unique de dexaméthasone suffit généralement
  • Dose unique bethaméthasone (demi vie + longue que prednisolone qui nécessite plutôt 48h de ttmt)
  • Humidification de l’atmosphère
  • Education parent –> car très anxiogène.
  • Pas d’autres traitements consigne de surveillance

 

Traitements

Corticothérapie

  • (diminution du risque d’intubation et une réduction de la durée de l’hospitalisation)
  • 1 à 2 mg /kg/j de Prednisone
  • ou 7 à 15 gouttes/kg/j de Dexaméthasone

Nébulisation corticoide

  • 2 mg de Budésonide, un délai d’action plus court, privilégier po

Nébulisation adrénaline

  • 0,5ml/kg, maximum 5 mg de L Epinéphrine (Solution 1 :1000 soit 5 ml)
  • Efficacité en 10 min durée d’action 2h, surveillance car effet rebond

​Stratégie thérapeutique

laryngite aigue protocole arbre
Laryngite aiguë arbre de prise en charge