Les aminosides sont toujours utilisés en association

Spectre utile

  • –>Lien Spectre
  • Bactéries à Gram (+): (plutôt gentamicine)
    • Inactifs, en monothérapie, sur les streptocoques dont le pneumocoque.
    • Synergie avec les bêta-lactamines sur streptocoque et entérocoque même en cas de résistance (de bas niveau) aux aminosides.
    • Staphylococcus aureus : association avec la cloxacilline (orbenine®) si staphylocoque méti-sensibles et aux glycopeptides si méti-résistant.
  • Bactéries à Gram (-): (plutôt amikacine)
    • Entérobactéries, Pseudomonas : association avec une b-lactamine.
  • Anaérobies: toujours inactifs.

Indications

  • endocardite, pyélonéphrite compliquée, choc septique ou sepsis sévère.
  • les aminosides ne permettent pas d’obtenir des concentrations suffisantes dans le LCS.

Utilisation

  • perfusion 30 minutes
  • Posologie:
    • Gentamicine 5 – 8 mg/kg/j
    • Amikacine 20 – 30 mg/kg/j
  • Nombre d’injections :
    • Une seule injection quotidienne car ces antibiotiques ont une activité concentration dépendante..

Dosages plasmatiques des aminosides en pic indiqués indiqués en cas d’augmentation du volume de distribution (sepsis grave)..

Effectué 30 mn après la 1ère injection et uniquement après celle-ci.

mg/l Pic Creux
gentamicine 30 <0.5
amikacine 60 <2.5

Les dosages plasmatiques des aminosides en creux ne sont indiqués que dans les cas suivants:

  • Durée de traitement > 5 jours (dosage avant la 3ème injection ou /3j)
  • Et/ou insuffisance rénale, dosage 24h après la 1ère injection, puis /24h pour décider de la date de réinjection. La première dose n’est pas modifiée par le niveau d’IR.
  • Et/ou association à des médicaments néphrotoxiques ou ototoxiques.

durée de traitement :

  • 1 à 3 jours pour la majorité des indications
  • 10 jours ou plus pour les endocardites, ou infections à entérocoques.