VACCINATIONS RECOMMANDÉES

Systématiquement :

  • Vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal à mettre à jour
  • Hépatite A (enfants : dès l’âge de 1 an)
  • En fonction des modalités du séjour :
    • Fièvre Jaune
      • La vaccination antiamarile est recommandée pour les voyageurs qui se rendent dans les zones forestières du nord et du nord-est du pays situées à une altitude inférieure à 2300 m (cf. carte), y compris les chutes d’Iguaçu et toutes les zones qui bordent le Brésil et le Paraguay.
      • Les voyageurs qui se rendent dans les provinces suivantes : Misiones (tous les départements), Corrientes (départements de Berón de Astrada, Capital, General Alvear, General Paz, Ituzaingó, Itatí, Paso de los Libres, San Cosme, San Miguel, San Martín et Santo Tomé) doivent également être vaccinés .
      • La vaccination n’est généralement pas recommandée, sauf en cas de séjour prolongé ou d’exposition intensive aux piqûres de moustiques, si le circuit se limite aux endroits mentionnés ci-après,même à basse altitude : Formosa (tous les départements), Chaco (Bermejo), Jujuy (Ledesma, San Pedro, Santa Barbara, Valle Grande) et Salta (Anta, General Jose de San Martin, Oran, Rivadavia) (cf. carte).
      • La vaccination est inutile dans les zones situées à une altitude supérieure à 2300 m et dans toutes les provinces et départements non mentionnés ci-dessus.
        (Source ci-contre : OMS – Voyages internationaux et Santé 2011).
      • 1 injection à faire au minimum 10 jours avant le départ ; durée de validité : 10 ans.
      • Enfants : à partir de l’âge de 9 mois (entre 6 et 9 mois uniquement dans des circonstances particulières).
      • Vaccin disponible uniquement dans les centres de vaccinations internationales.
    • Rage
      • En cas de séjour prolongé, en situation d’isolement.
      • Enfants : dès qu’ils marchent.
    • Typhoïde
      • En cas de séjour prolongé ou dans des conditions d’hygiène précaires.
Un certificat de vaccination antiamarile est exigé, uniquement des voyageurs en provenance d’un pays où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune.

PRÉVENTION DU PALUDISME

Pas de cas depuis 2012 dans les zones rurales précédemment infectées le long des frontières avec la Bolivie (plaines de la province de Salta) et le Paraguay (plaines des provinces du Corrientes et de Misiones). Absence de risque aux chutes d’Iguaçu.

Prévention :

  • Pas de chimioprophylaxie
  • Protection contre les piqûres de moustiques

 


Sources:  BEH – Recommandations sanitaires pour les voyageurs, Institut Pasteur http://www.pasteur.fr/