RECOMMANDATIONS IMAGERIE: HYDROCEPHALIE

IRM

  • Indiqué [C]
  • L’IRM permet le diagnostic positif et étiologique d’une hydrocéphalie et permet également la surveillance des patients porteurs d’un cathéter de dérivation.
  • Dose: 0

TDM

  • Examen indiqué [C]
  • La TDM permet la surveillance des patients porteurs d’un cathéter de dérivation.
  • Dose: II

TEMP

  • Examen spécialisé [C]
  • La tomoscintigraphie de perfusion est utilisée dans certains centres pour visualiser en particulier le fonctionnement du cathéter de dérivation.
  • II / III

RS crâne, rachis cervical et ASP

  • Indiqué [C]
  • La radiographie du rachis permet de vérifier la position du cathéter de dérivation et la connexion entre le cathéter ventriculaire, le corps de valve et le cathéter péritonéal. Un cliché d’abdomen sans préparation de face permet de vérifier le bon positionnement de ce cathéter dans la cavité péritonéale.
  • II

 


Grades de la recommandationsŠ

  • Grade A : preuve scientifique établie (études de fort niveau de preuve : par exemple essais comparatifs randomisés de forte puissance et sans biais majeur, méta-analyse d’essais contrôlés randomisés, analyse de décision basée sur des études bien menées) Š
  • Grade B : présomption scientifique (études de niveau de preuve intermédiaire : par exemple essais comparatifs randomisés de faible puissance, études comparatives non randomisées bien menées, études de cohorte) Š
  • Grade C : faible niveau de preuve (études de moindre niveau de preuve : par exemple études cas-témoin, séries de cas).

Source: Guide du bon usage des examens d’imagerie médicale http://gbu.radiologie.fr/