Purpura fulminans

  • La première dose d’antibiotique est une urgence absolue : 1g de ceftriaxone, de cefotaxime, ou d’amoxicilline, IV ou à défaut IM
  • Méningite à méningocoque
  • Infection invasive à méningocoque : mesures associées

 Définition

Purpura ne s’effaçant pas à la vitropression et comportant au moins un élément nécrotique ou ecchymotique de diamètre supérieur ou égal à 3 mm, associé à un contexte infectieux.

Il est généralement dû au méningocoque, et beaucoup plus rarement au pneumocoque.


 Prise en charge immédiate

Première dose d’antibiotique immédiate (quelle que soit l’hémodynamique), avant tout bilan :

  • Ceftriaxone (Rocéphine®) : 1g
  • ou à défaut Cefotaxime (Claforan®) : 1g
  • ou à défaut Amoxicilline (Clamoxyl®) : 1g
  • Voie IV, ou à défaut voie IM
  • En cas d’allergie vraie sévère aux β-lactamines (oedème de Quincke, choc anaphylactique) : ciprofloxacine (Ciflox®) IV 400mg x 3/j

Une hémoculture préalable est à réaliser, à condition qu’elle ne retarde pas l’administration de l’antibiotique

Hospitalisation en réanimation


 Bilan étiologique

Le bilan ne doit pas retarder l’administration de la première dose d’antibiotique :

  • Sur sang : Hémocultures, PCR méningocoque
  • Prélèvement cutané d’une lésion purpurique (biopsy-punch, voire aspiration à l’aiguille), pour examen direct, culture, PCR méningocoque
  • Ponction lombaire, avec PCR méningocoque +/- pneumocoque
    La ponction lombaire est contre-indiquée en cas de CIVD ou d’instabilité hémodynamique

 Poursuite de l’antibiothérapie

Pour les rares cas de purpura fulminans à pneumocoque, prise en charge suivant les mêmes modalités que la méningite à pneumocoque.


 Avant l’antibiogramme (ou en l’absence)

  • En première intention : Ceftriaxone (Rocéphine®) : 100 mg/kg/j IV en 2 perfusions
    La ceftriaxone présente l’avantage d’être efficace sur le portage pharyngé du méningocoque
  • Alternative : Cefotaxime (Claforan®) : 300 mg/kg/j IV

    • soit en 4 perfusions
    • soit en perfusion continue avec dose de charge de 50mg/kg sur 1h (débutée en même temps que la perfusion continue)
  • La posologie élevée de C3G IV a pour but de couvrir un éventuel pneumocoque pouvant être à l’origine du tableau

 Selon antibiogramme (méningocoque)

Poursuite de l’antibiothérapie suivant les mêmes modalités que la méningite à méningocoque :

  • Soit poursuite de C3G IV, avec réajustement de la posologie :
    • Ceftriaxone (Rocéphine®) 75 mg/kg/j en 2 perfusions
    • Cefotaxime 200 mg/kg/j en 4 perfusions ou en perfusion continue
  • Soit relai par Amoxicilline (Clamoxyl®) : 200mg/kg/j IV en 6 perfusions, sous réserve d’une CMI Amoxicilline < 0,1 mg/l

 Durée (méningocoque)

4 à 7 jours, en privilégiant une durée courte en cas d’évolution rapidement favorable


 Mesures associées

NB : Ces mesures ne s’appliquent qu’en cas de purpura fulminans à méningocoque ou non documenté.

Prévention de la transmission

  • Isolement goutelettes jusqu’à éradication du portage
  • Chimioprophylaxie de l’entourage
  • Vaccination
  • → voir protocole “Infection invasive à méningocoque : mesures associées”

Déclaration obligatoire